Menu

Poursuivez l'aventure ! Commandez votre livre dès aujourd'hui Aller à la boutique
carte

France

Articles du même pays

Le retour, ou la hantise du voyageur

La tête dans les étoiles Le retour de voyage, ce moment tant redouté par les backpackers de plus en plus nombreux à travers le monde. Combien de voyageurs rentrent la mélancolie plein les tripes avec pour seule ambition de se … Lire la suite

Deux Singes en Hiver – le livre !

26 mai 2011 – 13 février 2016, deux dates qui marquent les bornes de départ et d’arrivée d’un tour du monde qui changera à jamais notre vie. En quittant Saint-Étienne-sur-chalaronne en direction des Balkans et de l’Asie, nous ne savons … Lire la suite

Avis de recherche : 2 paires de jambes

Arrivés sains et saufs – stop – État critique – stop – Zéro entraînement, 5 heures de sommeil à cause, notamment, de sombres déclarations d’impôts et un paquetage ficelé 5 minutes avant le départ. Des conditions i-dé-ales pour attaquer la … Lire la suite

La veille du grand départ

Il fut long à venir et pourtant bien trop rapide. Ce futur départ arrive comme un boulet de canon dans notre formidable organisation. On repense maintenant à tous les encouragements entendus jusqu’alors « Tu fais du vélo » « non » « HEIN ? Mais t’es … Lire la suite

Nouvelles images

Retrouvez toutes nos photos brutes sur Flickr et les diaporamas sur la page Photos

0

Avis de recherche : 2 paires de jambes

Arrivés sains et saufs – stop – État critique – stop –

Zéro entraînement, 5 heures de sommeil à cause, notamment, de sombres déclarations d’impôts et un paquetage ficelé 5 minutes avant le départ. Des conditions i-dé-ales pour attaquer la première étape de 107km jusqu’à Saint André-le-Gaz, fief de nos hôtes : Laetitia, Nico et Capucine.

Notre hôte, manifestement heureuse de nous voir arriver

 

Premier constat, 50km + 50km ne font pas 100km. A la louche… 150-200. Bref, une horreur. Pour bien se rendre compte de la chose, jettons un oeil au barda :

Un vélo + sa housse + les accessoires = 17kg environ

Le sac = 17kg environ

L’eau = 6L, 6kg

40kg à traîner.

Après ces mathématiques avancées que seuls les plus érudits comprendront, faisons un bilan de la course : un début ensoleillé et enthousiaste, un soleil cuisant décourageant et une fin déprimante sous la pluie et l’orage en fin de journée. Positivons, on a pu tester le matos de pluie.

Quelques précisions venant tout droit de la NASA : 107.3km au total parcourus en 5h29 pour 19.56km/h de moyenne. Avis aux cyclistes amateurs.

Au passage j’ai ajouté un bouton « Photos » dans le menu pour regarder l’ensemble de nos futures photos.

Notre Destination Finale !

image_pdfimage_print