La Mongolie c’est comme les crevettes, tout est bon sauf la tête

  • Ulaanbaatar - Mongolia
  • 16 août 2011
  • par Alex

Tu as compté tes jours de congé, il te reste trois semaines. L’année dernière c’était l’Espagne, l’année d’avant la Grande Motte. Cette année c’est décidé, tu veux aller loin, loin des lieux bondés de touristes. Tu veux du vrai dépaysement, l’isolement et la liberté, du sauvage, du pittoresque et par dessus tout, des Yaks ! Ce sera la Mon-go-lie !

Bon choix l’ami, à la seule exception du passage obligé par la capitale, Ulaanbaatar. Car pour aller gambader aux côtés des chèvres et des moutons, en minivan, à dos de chameau ou de poney (cheval mongole = poney), il va te falloir un GUIDE (ou chauffeur, cafard…  appelle le comme tu veux mais c’est une bouche à nourrir et loger. Il peut lui arriver de picoler sévère aussi). Enfin non, tu n’en as pas réellement besoin mais tout est fait ici pour traquer le touriste, le débusquer, lui taxer le plus de dollars possibles dans un TOUR organisé et encore quelques autres pendant le tour. Comment ça on me dit « all inclusive » et je dois encore payer des trucs….? Bienvenue en Mongolie. Si par mégarde, gentil touriste, tu aurais laissé traîner quelques billets au fond d’une poche, ne t’inquiète pas, les pickpockets t’en soulageront rapidement. Les mongoles qui échouent leur Bac pro Pickpocket finissent Chauffeur / Guide, et les plus doués sont ceux qui vendent des « tours ». Le business est tellement bien rôdé qu’il est littéralement impossible de louer une voiture sans chauffeur en Mongolie. Officiellement le permis international fait l’affaire, encore faut-il trouver l’agence de location. Pourquoi pas acheter la voiture…. et se faire enfler 3x et ne jamais réussir à la revendre à son juste prix ? Tu peux aussi tenter d’acheter des chevaux, te faire filer par le train par des locaux et te faire piquer les chevaux une fois la nuit tombée. Idem quand tu rentres dans une superette. Si les prix ne sont pas tous affichés sur les produits, soit sur qu’ils seront doublés une fois en caisse.

Une fois le tour booké, te voila au bout de tes peines et tu vas enfin pouvoir jouir pleinement de Ulaanbaatar, UB pour les intimes. Les amateurs d’architecture flâneront le long des murs décrépis et apprécieront sans nul doute le monastère reconstitué aux matériaux précieux comme… le béton, l’entrée pour l’unique statue à 2€ + 5$ pour photographier, 10$ pour filmer.

On me dit dans l’oreillette que les mongoles préfèrent les touristes qui achètent des voyages organisés car ils dépensent en moyenne 3 fois plus que les autres. Logique. Sauf qu’ils ne les « préfèrent » pas aux autres. Ils les « détestent » moins que les autres ! Leur rapport aux étrangers est assez clair comme en attestent les svastikas 卐 taguées sur les murs. Ca ne choque pas au départ car c’est un symbole religieux très courant dans les temples et même présent sur quelques ornementations d’immeuble. Ca devient un poil plus clair lorsqu’il y a des « ARIENS » de tagués à côté des svastikas. Et tout est limpide quand on apprend l’existence d’un bar nazi au coeur d’UB !

Ajoutez à cette ville la pollution, les klaxons incessants et les regards hostiles omniprésents… Un chouette tableau. Apparemment l’hiver est bien pire. Lorsqu’un nomade perd son bétail ou arrête son activité pour une raison ou une autre, il vient tenter sa chance à la capitale. Sauf qu’il ne peut pas se permettre d’y vivre normalement, le logement et la vie est bien plus cher qu’à la campagne. Les nouveaux arrivants s’entassent donc autour d’UB, en hauteur (UB se trouve dans une cuvette entourée de montagnes), dans des yourtes sans eau ni électricité. La banlieue d’UB est un bidonville de yourtes et de maisons Kapla. Quand vient l’hiver et ses -30°C, toutes les yourtes se chauffent au bois ou charbon de bois. L’épaisse fumée descend lourdement sur UB, stagne en l’absence de vent et on imagine facilement le désastre. Et comme la ville grossit trop vite et n’importe comment, les 2 centrales thermique qui l’alimentent se trouve au coeur de la ville.

Vous l’aurez compris, c’est « the place to not be ». Il y a quand même quelques trucs à faire une fois sur place :

  • Manger une tête de mouton
  • Manger au restaurant Nord coréen fondé par le régime en question
  • Boire une bière au bar nazi

Manger une tête de mouton

C’est apparemment un plat traditionnel mongole mais peu mis en avant. Pour en manger il suffit d’aller dans un « Modern Nomad » à UB.

Tête de mouton mongole

La tête était déjà décortiquée mais il est apparemment possible d’en trouver des entières dans d’autres restaurants. Ca n’a pas d’intérêt culinaire. Ca sent étrangement très fort la porcherie, a un goût de mouton évidemment avec des bouts bizarres gélatineux. La cervelle n’a pas de goût particulier. Mais bordel on a mangé une tête de mouton !

Manger au restaurant nord koréen

Celui-là est un peu plus compliqué à trouver mais se trouve dans la même rue que le Modern Nomads indiqué. Par ici l’adresse approximative. Quelques indications pour vous aider à le trouver :

La rue perpendiculaire à Sukbaatar square

La rue perpendiculaire à Sukbaatar square

North korean restaurant Ulanbator

Le restaurant est vers cette enseigne

North Korean restaurant Ulanbaatar

Et voila la bête

Vous pourrez profiter d’un peu de propagande nord coréenne sur DVD et de plats locaux dont le chien. Il s’agit du plat en bas à gauche de la carte, le seul plat pas traduit. Apparemment ils rechignent parfois à le servir aux étrangers. Pour ma part, aucun problème, j’ai commandé sans savoir ce que c’était et ai donc mangé du chien par inadvertance. Le genre de truc qui n’arrive pas souvent ;)

Eating dog in a north korean restaurant in oulan bator

Boire une bière au bar nazi

Encore une plaie à trouver, pire que le resto nord coréen. Le bar s’appelle Tse bar & restaurant. Il y a des dizaines de Tse bar à UB. Le vélo aidant pour quadriller la ville, nous finissons par le dénicher au coeur de la ville juste ici à côté de l’ambassade du Vietnam, sur Peace Avenue Road, à 15 minutes à pied de Sukbataar square.

Nazi Tse bar Ulanbator

La croix gammée au sol annonce la couleur

Nazi Tse bar Ulanbator

Guten tag Herr nazi

Nazi Tse bar Ulanbator

Prost !

Nazi Tse bar Ulanbator

Beuleubeuleubeuleubeuleu

Un bar de bien mauvais goût. Ils se sont au moins abstenus de mettre des photos de la Shoah. Le nazisme naissant mongole est simplement perçu par les jeunes comme une mouvement hype, même si certains si évidemment suffisamment cons pour se proclamer nazis mongoles et être extrêmement raciste envers les chinois.

Au moment où je rédige cet article la musique jouée par le camion poubelle hante la rue comme tous les jours jusque dans l’après midi. C’est une mélodie MIDI pourrie, sans tempo, qui reste dans la tête et qui laisse probablement des séquelles lors des séjours longues durée à UB. Pour notre part nous partons demain (YEAH) pour la Chine. Il faudra encore mettre pas mal de bornes entre UB et nous pour arrêter de siffler cette mélodie machinalement…

la la la la la la la, la la la la la la la, la la la la la la la la la la la la la la la



  1. Bruno

    Mouais, je ne sais pas si je vais choisir UB (hi hi) comme destination de mes prochaines vacances sur tes recommandations Alex.
    J’attends vos commentaires sur le reste du voyage pour me faire une idée quand même ;)
    A bientôt.

  2. jacques

    Il est beau le yéti devant le resto, je savais pas qu’il y en
    avait là bas.Bravo pour les paroles de la chanson.
    Bonne suite.

    Jacques

  3. Brigitte et Roger

    Coucou de Brigitte et roger. Vous faites vraiment un joli voyage et vous savez nous faire voyager avec vous. Bravo. A plus.

  4. Alex

    Salut tout le monde

    Merci pour vos commentaires ça nous fait zizir ;)

    Restez dans le coin pour la suite, la Chine !

  5. Romain

    Bonjour,
    Je ne souhaite pas que mon adresse apparaisse sur un site faisant la promotion du nazisme! Veuillez immédiatement retirer le lien vers mon blog de vos « friends ».
    Merci.

  6. Ev0k

    Wouahh ! Des Nazis en mongolie… Z’ont pas du bien comprendre le programme de tonton adolf,surtout le passage concernant nos amis slave et d’asie centrale…

  7. Alex

    Romain,
    Il faut toujours faire un choix, comme disait Himmler en quittant Auschwitz pour aller visiter la Hollande, on ne peut pas être à la fois au four et au moulin !

  8. Greg

    Rire du nazisme est un très bon détecteur de cuistres. Encore une touche!

  9. Ils ont reussi a installe leur bar a Peace avenue road. Ils snt super forts. Bravo.

    Continuez a pedaler les frangins. Pour moi l’aventure se fini demain.

  10. Tom

    viens de comprendre qu’on peut cliquer sur les drapeaux rouges !!!

    je vais bien dormir ce soir ^^

    par contre je sais lire et je donnerai volontiers des cours à romain … pas cher mon fils

    les cousins : bonne route !
    A++

  11. Alex

    Parfait ça te fait de la lecture :)

    Bon retour Quentin !

  12. Alex

    Tom j’ai rajouté un truc sur la carte pour les neuneus de ton espèce :)

  13. Marie

    je me suis reconnue dans le 1° paragraphe…Tristesse !
    Toujours ravie de vous lire,
    Bisou Alex et arrête de mater les campagnes Y2Y !

  14. Alex

    Je suis trop geek je ne peux pas lutter :\
    C’est sympa de passer par là :)

  15. Tom

    maintenant je gère ^^

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Vous n'avez pas flash ? iPad ? Tant pis pour vous. Vous ne verrez pas la belle carte.