Menu

Poursuivez l'aventure ! Commandez votre livre dès aujourd'hui Aller à la boutique
carte

Laos

Articles du même pays

Plateau des Bolovens

Malgré l’échec désormais digéré du tuk-tuk, nous décidons de ne pas changer nos plans et nous nous rejoignons donc à Savannakhet pour une petite virée à deux dans la région des Bolovens. Notre affolante énergie du dernier passage au Laos … Lire la suite

Acheter un tuk-tuk au Laos – done x2

Suite de mes aventures tuk-tukesques. Je me retrouve à 4h du matin à Luang Prabang, ville que je connais déjà assez bien pour y avoir passé une semaine il y a trois mois de ça. J’ai donc mes repères : … Lire la suite

Stukrprise-Stukrprise

Fraîchement débarqué du coté laotien, à Huay Xai, je finis par trouver une chambre à 50 000 kips dans une GH chinoise non indiquée. Et j’entame dès à présent la recherche de la surprise. Les premiers contacts ne sont pas … Lire la suite

Don Det, c’est branlette!

Postérieur bien calé au fond du hamac, pieds en l’air et Beer Lao au sol, je me balance devant le Mékong sur lequel les locaux semblent plus faire les cons que travailler. Normal, c’est le Laos, un pays où les … Lire la suite

Des niouzes en vrac

Vientiane-Paksane, 152 km, 7 h. J’ai appelé le Guiness mais ils s’en carrent. Pour la peine je ferai du stop. Sauf qu’ici… c’est compliqué. Pouce en l’air, ils lèvent le pouce, main tendue, ils disent bonjour et le seul véhicule … Lire la suite

Nouvelles images

Retrouvez toutes nos photos brutes sur Flickr et les diaporamas sur la page Photos

3

Don Det, c’est branlette!

Postérieur bien calé au fond du hamac, pieds en l’air et Beer Lao au sol, je me balance devant le Mékong sur lequel les locaux semblent plus faire les cons que travailler. Normal, c’est le Laos, un pays où les gens stoppent leur sieste pour aller dormir pendant que les gosses de 7 ans jouent avec les couteaux de cuisine. Aujourd’hui, nous sommes à Don Det, une petite île au sud, perdue au milieu de 4000 autres, peuplée de buffles et de touristes paresseux et accessibles qu’en barque.

barque

Notre bungalow au bord du fleuve nous offre une vue impayable sur le coucher de soleil chaque soir, et tiens ! dans trois heures, c’est l’heure de l’apéro. Il reste une moitié de bouteille de Lao whisky à finir, un vrai cette fois, et pas vilain malgré son prix dérisoire de 10 000 Kips (1 euro la bouteille de sky…). Va peut être falloir en racheter une. Gros programme.

hamac

Hier matin Alex voulait partir. Ce matin c’était moi. Pour aller voir des chutes d’eau quelques 150km plus au nord, mais la lucidité a repris le dessus au dernier moment : « T’es pas bien là, à la fraîche, décontracté du gland ? » Ben reste… Gros mental.
Pourtant il faudra bien se décider à bouger avant de se payer des escarres : notre visa se termine le 11 et on doit rejoindre du beau monde à Bangkok dans pas si longtemps.

******************************************************

Intermède cinéma :
bufles

Ne soyez plus impressionnés en voyant Crocodile Dundee se farcir un face à face bufflesque, ces grosses bestioles sont plus peureuses que des pintades!

******************************************************

Ah oui tiens, l’activité physique de la journée : j’ai nettoyé tous les engrenages du vélo aujourd’hui, après presque 7000 km c’était pas superflu et ça me permet de me sentir encore un poil utile pour quelque chose. Sinon depuis peu, je sais décapsuler une bière avec le talon. Ah bah oui je sais c’est pas palpitant mais avec l’agenda atomique qu’on se tape je peux difficilement vous faire frémir sur vos chaises.

Merde le hamac s’est arrêté, faut que je relance.

Allez je vous laisse, la France a besoin de vous !

éventail

image_pdfimage_print

Springbox, le dimanche 11 décembre 2011

T’as raison, profite ! Après 7000 bornes à vélo, qui osera te le reprocher ?

pepe et meme, le lundi 12 décembre 2011

si il ya des jours penards apparemment il y en a aussi d’autres tout est a prendre aller bonne route puisque vous allez changer de pays bonjour le copain qui va vous rejoindre moi apres ce message je vais me glisser dans le lit meme est entrain de le chauffer bisous pepe

Baptiste, le mardi 13 décembre 2011

je suis preneur pour un carton de 12 bouteilles de whisky…